Actualité

Territoire de Beni : 64 civils tués et près de cinquante disparus en moins d’une semaine

Congo Rassure Share

Territoire de Beni : 64 civils tués et près de cinquante disparus en moins d’une semaine


Les groupes armés ont intensifié leurs attaques contre plusieurs villages du territoire de Beni depuis le début du mois.
Territoire de Beni : 64 civils tués et près de cinquante disparus en moins d'une semaine
Image d’illustration : À la morgue de l’HGR Oïcha, des membres des familles ayant perdus les leurs lors d’une attaque des ADF près de la cité. Photo : Christina Mk

« Soixante-quatre civils ont été tués et cinquante autres portés disparus en moins d’une semaine dans le territoire de Beni. Le groupement Batangi-Mbau a subi au moins dix attaques au cours des trois dernières semaines », a rapporté Omar Kalisya, président de la société civile du territoire de Beni, lors d’une conférence de presse organisée par la coordination urbaine de la société civile le mardi 12 juillet.

Le groupement de Malambo, les communes rurales d’Oïcha, de Lume et d’ailleurs ont été successivement secoués par des groupes armés qui devraient normalement être acculés par les opérations militaires conjointes FARDC-UPDF, a-t-il déploré.

Au cours de son intervention, Omar Kalisya a également mentionné le fait qu’il y avait déjà une rupture de confiance entre les civils et certaines autorités militaires suite à la multiplicité des attaques des ADF.

« Sur les routes Mbau-Kamango, Beni-Kasindi et Eringeti-Kainama, les agents de sécurité sont plus préoccupés à rançonner les passants qu’à se concentrer sur le renseignement » a aussi prévenu cet acteur de la société civile .

Ces révélations arrivent alors que la région de Beni connaît aussi actuellement des perturbations dans le secteur économique suite à la suspension des opérations d’importation et d’exportation via la frontière congolo-ougandaise à Lubiriha. Cette mesure sévère a été décrétée le week-end dernier par la Fédération des Entreprises (FEC) en raison de la multiplicité des embuscades tendues par des groupes armés sur les tronçons routiers Beni-Kasindi et Beni-Bunia.

Nicole Lufungi, BENI
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
22 − 17 =


error: Content is protected !!