Société

Trafic transfrontalier : Les petits commerçants de Goma demandent aux autorités de sévir contre les commerçants rwandais qui exercent des activités réservées aux nationaux

Congo Rassure Share

Trafic transfrontalier : Les petits commerçants de Goma demandent aux autorités de sévir contre les commerçants rwandais qui exercent des activités réservées aux nationaux


Les petits commerçants transfrontaliers de la ville de Goma perdent progressivement confiance en l’avenir de leurs activités commerciales. Ceci est dû, selon eux, au fait que les commerçants rwandais ont presque une totale main mise sur le petit commerce dans le fief du Nord-Kivu.
Trafic transfrontalier : Les petits commerçants de Goma demandent aux autorités de sévir contre les commerçants rwandais qui exercent des activités réservées aux nationaux
Les petits commerçants de Goma demandent aux autorités de sévir contre les commerçants rwandais qui exercent des activités réservées aux nationaux

Dans la ville de Goma, au Nord-Kivu, les petits commerçants travaillant dans cette ville frontalière entre la RDC et le Rwanda alertent les autorités douanières et du commerce extérieur de la RDC sur l’urgence de régulariser le petit commerce transfrontalier avec le Rwanda.

Selon ces vendeurs congolais, les commerçants rwandais de toutes catégories affluent sur les marchés de Goma et dans les rues et s’en donnent au commerce en gros, en détails et en ambulatoire au détriment des vendeurs congolais. Pour cette raison, ces commerçants disent craindre la disparition imminente du petit commerce car il est envahi par les Rwandais sans aucune intervention des autorités douanières, pourtant chargées de protéger l’économie locale.

En effet, expliquent-ils, les Rwandais vendent à Goma à un prix très bas les mêmes produits que les vendeurs congolais importent du territoire rwandais à des prix encore plus élevés. Ceci constitue un manque à gagner flagrant pour les commerçants congolais, qui sont malheureusement obligés de recourir aux marchés pirates le soir pour tenter d’écouler leurs marchandises.

Les commerçants congolais s’adressent de ce fait aux autorités urbaines et douanières, à la police des frontières, au ministre du Commerce extérieur ainsi qu’aux autres services habilités. Ils demandent à ses autorités de renforcer les contrôles aux postes frontières afin de mettre fin à cette pratique.

Pour eux, il est temps que les autorités congolaises traquent tous les sujets rwandais qui pratiquent le commerce ambulant et autres petites activités reconnues uniquement aux nationaux afin de sauver les petits commerces des congolais. Pour ces commerçants, cela contribuera à l’amélioration de la vie sociale de Goma et à la dynamisation de l’économie urbaine.

Diddy MASTAKI

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
19 − 3 =


error: Content is protected !!