ActualitéJustice

Troisième réquisitoire du procureur général : Matata Ponyo disposé à s’expliquer devant le bureau du sénat

Congo Rassure Share


Troisième réquisitoire du procureur général : Matata Ponyo disposé à s’expliquer devant le bureau du sénat


Par Mireille Kavira –CongoRassure/ Kinshasa

Après la troisième tentative de Jean-Paul Mukolo, procureur Général près la Cour de Constitutionnelle, pour obtenir la levée des immunités du sénateur Augustin Matata Ponyo, pour qu’il soit poursuivi par la justice, la réaction du concerné n’a pas tardé. Par le biais d’une correspondance envoyée au bureau de la chambre haute du parlement ce 29 juillet, l’ancien chef du gouvernement se dit prêt à fournir des données nécessaires.

Matata Ponyo qui se dit disposé à présenter sa version des faits en rapport avec les accusations portées à son encontre, demande un delai d’une semaine pour fournir les éléments des reponses pertinents aux membres du bureau de Sénat. Il explique que cela va leur permettre de décider judicieusement sur le dossier.

En outre, le sénateur Mapon indique qu’il pourra être reçu par le bureau de la chambre haute le 04 juillet 2021. Néanmoins, il reconnaît, que le sujet au centre du réquisitoire n’en demeure pas moins grave et complexe.

Pour rappel, ce nouveau réquisitoire est le troisième du genre et intervient moins de deux semaines après le rejet par le Sénat de la demande de la levée des immunités du sénateur Matata Ponyo dans l’affaire Bukanga Lonzo.

Cette fois, le procureur Jean-Paul Mukolo tente une troisième fois la manœuvre, avec une autre accusation à la clef. Ce dernier accuse Matata d’avoir dédommagé trois cents prétendus anciens propriétaires, qui auraient perdu leurs biens meubles du fait de la zaïrianisation et dont aucun dossier n’est retrouvé à la Direction de gestion de la dette publique.

Il s’agirait donc des dossiers fictifs, montés dans l’unique but de détourner les fonds publics, ajoute le procureur qui déplore le décaissement en 2012 et 2013 de près de 111 millions de dollars et plus de 27 millions d’euros aux bénéfices d’une liste de ces acquéreurs.

Poursuite contre Matata Ponyo : Le procureur revient à la charge une troisième fois et l’accuse d’un autre détournement

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
24 ⁄ 3 =


error: Content is protected !!