ActualitéSanté

Vaccination/Covid-19 : Le Président Tshisekedi annonce qu’il a été levé l’option d’avoir une multitude des vaccins

Congo Rassure Share


Vaccination/Covid-19 : Le Président Tshisekedi annonce qu’il a été levé l’option d’avoir une multitude des vaccins


Par Lwanzo K. -CongoRassure /Kinshasa

Actuellement, la République Démocratique du Congo est frappée de plein fouet par la troisième vague du coronavirus, avec Kinshasa comme l’épicentre de la pandémie. Les autorités sanitaires ont prévenu que le pic sera atteint vers la fin du sixième mois et ont appelé la population dans son ensemble à observer les mesures barrières telle qu’édictées et aussi à se faire vacciner.

Lors de la conférence de presse animée ce jour par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, celui-ci a jugé grave la situation sanitaire actuelle, en soulignant que les hôpitaux sont saturés, et de ce fait, qu’il allait prendre des mesures draconiennes.

Réagissant à la campagne de vaccination déjà amorcée par le ministère de la santé en collaboration avec l’organisation mondiale de la santé, le Président de la République a fait savoir qu’il a été levé l’option d’avoir une multitude de vaccins, évoquant les réticences qui entourent les vaccins AstraZeneca utilisés par le staff médical pour vacciner en RDC. « Vous savez très bien que le vaccin AstraZeneca a posé des problèmes et continue à en poser, à la fois d’effets secondaires mais également un problème de confiance vis-à-vis des populations », a déclaré le Chef de l’Etat.

Pour lui, il est crucial que la RDC utilise plusieurs variétés des vaccins afin de mettre en confiance ceux qui doutent encore ou, qui préfèrent d’autres vaccins à l’AstraZeneca qui est utilisé en ce moment dans les sites de vaccination. « Il serait mieux que nous multiplions les variétés des vaccins. Et nous avons très bon espoir d’en avoir, Pfizer, des Chinois et des Russes » a-t-il dit.

À l’en croire, c’est après la multiplicité des variétés des vaccins que la communication pourra être maximisée en vue d’inciter la population à se faire vacciner. « À ce moment là, nous communiquerons comme il faut » a-t-il déclaré durant la conférence de presse, en promettant qu’ils lanceront la campagne de vaccination. « Nous donnerons nous-mêmes l’exemple pour encourager les populations à le faire » a annoncé Félix Tshisekedi.

Rappelons que les doutes ainsi que les soupçons autour du vaccin d’AstraZeneca avaient commencé dans certains pays occidentaux, où certaines sources avaient déclaré que cette variété de vaccin était à la base des formations de caillots sanguins chez quelques personnes vaccinées.

Après la réception d’un lot de 1,7 million de doses du vaccin AstraZeneca dans le cadre du dispositif Covax et le report initial de la campagne de vaccination, en mars dernier, le ministre de l’intérieur de l’époque, Gilbert Kankonde, se basant sur le rapport fourni par une équipe d’experts congolais, avait annoncé que ledit vaccin ne présentait aucun inconvénient sur la population.

Les derniers chiffres officiels font état de 254 nouveaux cas confirmés, dont 210 à Kinshasa, 19 au Kongo Central, 11 à la Tshopo,  10 au Nord-Kivu, 2 au Lualaba, 1 dans le Haut-Uélé et 1 en Ituri. Le cumul des cas est de 34.948 cas confirmés. Au total, il y a eu 834 décès et 27.825 personnes guéries.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 + 29 =


error: Content is protected !!