Actualité

BENI : Un casque bleu tué par les ADF, le conseil de sécurité de l’ONU rappelle que les attaques contre les soldats de la paix peuvent constituer des crimes de guerre

Congo Rassure Share


BENI : Un casque bleu tué par les ADF, le conseil de sécurité de l’ONU rappelle que les attaques contre les soldats de la paix peuvent constituer des crimes de guerre


Par Lwanzo K. –CongoRassure

Dans une déclaration à la presse, le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies condamne fermement l’attaque contre la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo, MONUSCO, qui a eu lieu le 10 mai 2021  près de Beni et qui a coûté la vie à une soldate de la paix malawite, venue en RDC pour le compte de la brigade d’intervention.

Les membres du Conseil de sécurité qui ont condamné dans les termes les plus vifs toutes les attaques et provocations contre la MONUSCO, ont tenu à souligner « que les attaques délibérées contre les soldats de la paix pouvaient constituer des crimes de guerre au regard du droit international».

À lire également : https://congorassure.cd/rdc-securite-un-casque-bleu-malawite-tue-dans-une-attaque-des-rebelles-en-territoire-de-beni/

Les membres du Conseil de sécurité expriment leurs plus sincères condoléances à la famille de la victime, aux autorités du Malawi et à l’Organisation des Nations Unies. Ils appellent les autorités congolaises à « enquêter rapidement sur cette attaque et à traduire les auteurs en justice. »

La déclaration souligne que le conseil de sécurité trouve « qu’il est important que la MONUSCO ait les capacités nécessaires pour s’acquitter de son mandat et promouvoir la sûreté et la sécurité des soldats de la paix des Nations Unies, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité».

Après cet incident malheureux, les membres du Conseil de sécurité réaffirment leur plein appui à l’action de stabilisation de la MONUSCO et de ses contingents. Ils se disent également pleins de gratitude à l’égard des pays fournisseurs de contingents et de policiers de la MONUSCO.

Pour rappel, Âgée de 28 ans, la caporale suppléante Chitenji Kamanga, a été tuée après l’attaque de la base de la Monusco de Kilya hier lundi 10 Mai. Cette attaque a été attribuée par les Forces Armées de la RDC aux rebelles ADF.

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
42 ⁄ 14 =


error: Content is protected !!