Economie

Butembo : Fabrication artisanale des porte-cadenas, une source des revenus pour plusieurs familles

Congo Rassure Share

Butembo : Fabrication artisanale des porte-cadenas, une source des revenus pour plusieurs familles


Par Martin LekuCongorassure /Butembo 

Certains habitants de la ville de Butembo, au Nord-Kivu, tirent le gros de leurs revenus grâce à la fabrication artisanale des porte-cadenas. Ce métier procure non seulement des revenus, mais aide ces pratiquants à subvenir aux besoins vitaux de leurs familles.

Cette activité artisanale est faite par la plupart des jeunes hommes désœuvrés et quelques vieux. Ces jeunes ont abandonné en majorité les études par faute des moyens financiers.

Ils se concentrent du matin au soir, du lundi au samedi, pour gagner quelques sous. Certains travaillent chez leurs familiers et d’autres sont employés par des particuliers.

Ces porte-cadenas sont fabriqués à base des métaux usés. Kakule Faustin déclare fabriquer des porte-cadenas à partir des pièces métalliques de seconde main. Une activité qui, selon lui, permet de subvenir aux besoins de sa famille.

« Je fabrique les porte-cadenas et autres matériels utiles pour la porte. C’est depuis un certain temps que j’exerce ce métier. Il me permet de subvenir aux besoins vitaux de ma famille. Nous utilisons souvent : le marteau ; les burettes et l’enclume », a expliqué Kakule Faustin, rencontré à son atelier sur avenue Kabasha quartier Kambali, en commune de Vulamba.

Outre l’exonération fiscale dont bénéficient les pratiquants ce métier, ces derniers sont de fois inquiétés s’ils achètent des pièces métalliques issus du vol.

« Les difficultés s’observent lorsque certains garagistes nous apportent certaines pièces volés. Ce qui nous expose à la prison. Des fois nos clients achètent nos produits à bas prix avec mépris », a souligné Kakule Faustin.

Les apprentis encadrés dans l’atelier de Kakule Faustin témoignent de leur bonne prise en charge par leur maitre.
« Je confirme que ce métier me sera avantageux. Car je commence à me retrouvé  même si je suis encore apprenti et j’espère à un avenir sera assuré », a révélé Justin, l’un de ces apprentis. Ce dernier se dit fière et prêt à accompagner d’autres jeunes qui veulent embrasser cette carrière.

Lire également :

Nord-Kivu : Comment réussir son commerce en ville de Butembo ?

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =


error: Content is protected !!