Economie

Nord-Kivu : Comment réussir son commerce en ville de Butembo ?

Congo Rassure Share


Nord-Kivu : Comment réussir son commerce en ville de Butembo ?


Par Martin LekuCongorassure/NordKivu 

Butembo, au Nord-Kivu, est une ville ayant connu son essor grâce aux commerces locaux florissants mais également,  à son interconnexion avec le monde extérieur. Ses habitants, les bubolais, vivent en grande partie, de l’agriculture et du commerce. Mais le commerce, qui a fait le nom de la ville et de ses habitants, a beaucoup plus d’adeptes, des plus petits aux plus grands. Plusieurs commerçants de Butembo ont pu, petit à petit étendre leurs commerces et ouvrir des succursales dans d’autres villes du pays, notamment à Goma, Kinshasa, Lubumbashi, Bunia, Kisangani,…

Mais que faut-il pour réussir son commerce en ville de Butembo ? Certains commerçants ont volontairement accepté de partager quelques conseils sur congorassure.

Silent Nzanzu, tenancier d’une fleuristerie sur l’avenue de l’église au centre-ville de Butembo, indique que la réussite en commerce implique plusieurs paramètres. Ce commerçant cite notamment la définition des objectifs à atteindre, la diversification des articles, la concentration au travail et la persévérance.

« Quand j’ai commencé mon business, j’ai beaucoup persévérer pour que ça réussisse. Heureusement j’avais déjà mes objectifs propres. Certainement que ces objectifs ne peuvent être identiques à ceux des autres. Et je me suis spécialisé dans la vente des fleurs, des sapins de noël, des effigies de Jésus, de vierge Marie. Donc toute sorte d’objets qui ornent la maison, les églises. C’est comme ça que j’ai gagné ma clientèle », raconte Silent Nzanzu rencontré sur son lieu de travail. Pour lui, il est très important aussi de faire préalablement une étude de marché pour voir ce dont les gens ont besoin et qui va s’écouler rapidement

 K. Daniel, un commerçant exerçant dans la Galerie de Sion, s’est spécialisé dans la commercialisation des matériels informatiques importés de la Chine. Pour cet operateur économique, réussir le commerce en ville de Butembo est à la fois une chance, un don et une influence.

« En fait, je peux dire que ma réussite aujourd’hui est liée à l’environnement dans lequel j’ai grandi. Dans ma famille, presque tout le monde est entrepreneur. C’est de cette façon que je suis arrivé à ce niveau où je suis », explique K. Daniel.

Toutefois, K. Daniel conseille à quiconque veut se lancer dans le monde du commerce, la patience et le courage. Il ajoute, qu’il est également crucial de prendre en compte les moyens dont on dispose et éviter l’imitation. Le jeune commerçant conseille également à tout celui qui veut se lancer de ne pas hésiter de demander conseils à ceux qui ont fait le commerce depuis très longtemps, de se rapprocher « des vieux » très expérimentés.

Muyisa Nzanzu Serge, marketeur et chargé des ressources humaines au sein de l’entreprise KP Shop déclare que la réussite du commerce à Butembo doit obligatoire passer par une étude des besoins des habitants.

« Pour réussir le commerce en ville de Butembo, les débutants doivent d’abord faire l’étude du milieu c’est-à-dire les besoins de consommateurs. Ensuite, ils doivent mettre l’accent sur la réquisition qui doit être régulière. Il faut amener des produits diversifiés. Ils doivent garder intacts leurs capitaux. Parce que c’est le capital qui maintient l’activité d’une entreprise commerciale. Et enfin ils doivent avoir un personnel présentable. Ici, il faut bien sélectionner les employés », a énuméré Muyisa Nzanzu Serge.

Outre ces propositions, le marketeur et chargé des ressources humaines de l’entreprise KP Shop conseille aux nouveaux commerçants, l’approvisionnement régulier de leurs entreprises en marchandises, pour éviter la rupture des stocks et des nouvelles innovations pour performer et diversifier la qualité du service.

Vous aurez donc compris que pour réussir son commerce en ville de Butembo, il faut :

  • Définir des objectifs à atteindre,
  • Diversifier ses articles
  • Se concentrer sur le travail et persévérer 
  • Étudier le marché
  • Être patient et courageux
  • Se rapprocher et demander chaque fois conseils aux vieux expérimentés
  • Ne pas toucher à son capital quoiqu’il arrive
  • Approvisionnez continuellement son stock pour ne pas tomber en rupture de celui-ci !
  • Innover et diversifier la qualité du service.
Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
9 − 6 =


error: Content is protected !!