Actualité

Éruption Nyiragongo : Sept membres du gouvernement central à GOMA pour activer le plan de riposte humanitaire

Congo Rassure Share
Les membres du gouvernement central à leur arrivée dans la ville de GOMA
Les membres du gouvernement central à leur arrivée dans la ville de GOMA


Éruption Nyiragongo : Sept membres du gouvernement central à GOMA pour activer le plan de riposte humanitaire


Par Lwanzo K. et Daudi AminCongorassure 

Après l’éruption inopinée du volcan de Nyiragongo la soirée du Samedi 22 mai dans la ville de Goma, l’exécutif national s’active pour établir un plan de riposte humanitaire en faveur de la population locale. Au lendemain de l’annonce par le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, selon laquelle Kinshasa allait dépêcher à GOMA une équipe gouvernementale, cette dernière est arrivée ce matin dans le chef-lieu du Nord-Kivu.

« Une délégation de huit ministres a pris aujourd’hui la direction de Goma pour conduire la réponse humanitaire » avait alors annoncé le Ministre Muyaya, en précisant qu’elle est conduite par le ministre de la défense.

Cette délégation composée des membres du Gouvernement central est arrivée à Goma ce lundi 24 mai 2021. Ils ont  été accueillis à la grande barrière par le Lieutenant- Général Ndima Kongba Constant  Gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Parmi les ministres de ladite délégation, Julien Paluku Kahongya ancien gouverneur du Nord-Kivu et Ministre de l’industrie, Muhindo Nzangi Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ESU, le Dr Mbungani, Ministre de la santé, celui de l’agriculture, de la recherche scientifique et celui de la solidarité nationale.

Selon le ministre national de la santé, Jean-Jacques Mbungani, les membres du gouvernement viennent à Goma, dépêchés par le président de la République. Le Chef de l’Etat les a envoyés  sur les lieux pour évaluer les dégâts de l’Éruption volcanique survenue à Goma le samedi dernier. Selon la même source, à travers ce même canal, l’exécutif national apporte également une assistance humanitaire à la population.

« Nous sommes arrivés à Goma, dépêchés expressément pour évaluer la situation. Nous allons avoir une réunion avec le Gouverneur militaire ainsi que toutes les parties prenantes pour trouver des solutions rapides », a dit le Ministre de la santé.

Depuis la confirmation de l’éruption par l’équipe de l’observatoire volcanologique de GOMA la nuit du samedi, le gouvernement central met tout en œuvre pour définir les mesures à prendre face à toutes les urgences humanitaires.

Le gouvernement a rassuré la journée d’hier dimanche, par le biais de son porte-parole, le Ministre Muyaya, que Kinshasa va apporter l’appui aux autorités provinciales dans tous les domaines, durant la période « d’après éruption ».

Il est sied de souligner par ailleurs que les sources sur place à Goma annoncent que la délégation est composée de sept ministres et non huit, comme annoncé précédemment par la primature et le ministère de la communication.

Pour rappel, le gouvernement central a créé une cellule de crise pour suivre la situation sécuritaire et humanitaire de Goma après l’éruption soudaine du Nyiragongo le samedi 24 mai 2021. Et Kinshasa vient de mettre en place un numéro vert, qui est le 140. Il sera opérationnel pour éviter la désinformation autour de l’éruption volcanique.

La situation humanitaire à Goma et dans ses environs est criante depuis l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma et ses environs. Selon des sources officielles, 15 personnes sont mortes, 17 villages touchés et plusieurs dégâts matériels enregistrés. Des enfants ont également été séparés de leurs familles.

Aux journalistes, le gouvernement demande de « ne se référer qu’aux autorités provinciales et nationales » pour s’informer de la gestion de cette catastrophe.

Lire dans le même chapitre :

RDC : 19 ans après, le célèbre volcan du Nyiragongo entre en éruption soudaine!

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 − 23 =


error: Content is protected !!