Les enfants après l’éruption du Nyiragongo
Actualité

Éruption-Nyiragongo : Un enfant de six ans tombé dans une fissure volcanique demeure introuvable

Goma, Samedi 22 mai. Des enfants avec leurs familles recherchant des endroits sûrs après l’éruption du Nyiragongo. ©Reuters
Congo Rassure Share
Les enfants après l’éruption du Nyiragongo
Goma, Samedi 22 mai. Des enfants avec leurs familles recherchant des endroits sûrs après l’éruption du Nyiragongo. ©Reuters


Éruption-Nyiragongo : Un enfant de six ans tombé dans une fissure volcanique demeure introuvable


Par Lwanzo K. –Congorassure

On continue de dénombrer les dégâts engendrés par l’éruption soudaine du Nyiragongo,,qui a pris de court la population de GOMA le samedi dernier. Les mauvaises nouvelles venant de la région ne cessent d’affluer et font craindre de plus en plus que le bilan direct et indirect des coulées des laves et des activités sismiques ne soient revus à la hausse les prochaines heures.

Plusieurs familles ont perdu les traces de leurs enfants. De toute évidence, cette catégorie qui est l’une des potentielles premières victimes en cas d’éruption, doit être surveillée de près.

Et après l’éruption du samedi dernier, des longues marches vers des lieux jugés hors de danger qui s’en sont suivis, des nuits à la belle étoile par crainte d’une nouvelle éruption, des heures durant sans manger, c’est déjà un vrai calvaire que vivent nombreux enfants de Goma.

Au quartier lac vert, dans la commune de Goma, des sources sur place renseignent qu’un enfant est tombé dans une fissure volcanique. Selon le chef de cette entité, joint par la radio pole FM, « le fait s’est passé sur la montagne Nyatutsiru », en expliquant que l’enfant était avec ses parents à la recherche d’un endroit sûr lors de l’éruption. « IL est tombé par mégarde dans ce trou » informe l’autorité de base.

Le Chef indique également que jusqu’à cette heure, impossible de retrouver cet enfant âgé d’environ 6 ans. Dedesi MITIMA invite tous les habitants à la vigilance, en insistant sur le fait que « le lac vert est l’une des zones les plus dangereuses où la prudence doit être de mise. »

Pour rappel, les derniers mis à jour faits par le gouvernement font état de 15 personnes mortes, 17 villages touchés et plusieurs dégâts matériels enregistrés. Au vu des activités sismiques qui reprennent de plus belle malgré l’arrêt de la coulée de lave, il y a lieu de s’inquiéter que le bilan  ne cesse de s’alourdir au fil des heures.

Lire également : https://congorassure.cd/eruption-nyiragongo-sept-membres-du-gouvernement-central-a-goma-pour-activer-le-plan-de-riposte-humanitaire/

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
15 ⁄ 1 =


error: Content is protected !!