ActualitéSécurité

ITURI : M. David McLachlan-Karr condamne les attaques qui ont coûté la vie à plus de 55 personnes à Boga et Tchabi

Congo Rassure Share


ITURI : M. David McLachlan-Karr condamne les attaques qui ont coûté la vie à plus de 55 personnes à Boga et Tchabi


Par Christina Mk -Congorassure/Kinshasa

Les rebelles assimilés aux ADF ont lancé une énième attaque en province de l’Ituri la nuit du dimanche à ce lundi 31 mai 2021. Et depuis un temps, de plus en plus d’attaques attribuées aux mêmes assaillants sont répertoriées dans cette province et celle du Nord-Kivu voisine. Un phénomène exponentiel qui laisse dans ses sillages des nombreuses familles endeuillées et des milliers des personnes déplacées.

Et l’assassinat de plus d’une cinquantaine des personnes par des hommes porteurs d’armes à feu et d’armes blanches dans la province de l’Ituri la nuit dernière, continue d’alimenter les débats à six jours de la fin de l’état de siège. 

Ce 31 mai 2021, le Coordonnateur humanitaire en République Démocratique du Congo, M. David McLachlan-Karr, a, à travers un communiqué, condamné fermement les attaques contre les populations civiles et les violations du droit international humanitaire dans la province de l’Ituri.

M. McLachlan-Karr qui revient sur les attaques meurtrières qui ont eu lieu à Boga et Tchabi, dans le territoire d’Irumu, faisant au moins 55 morts, dont 30 parmi la population déplacée dans le site de Rubingo, qualifie cette situation d’inacceptable.

« Ces attaques sont inacceptables. Les parties au conflit doivent protéger les populations civiles et ces crimes ne doivent pas demeurer impunis » déclare le Coordonnateur humanitaire en RDC. « Les communautés, déjà très vulnérables, doivent pouvoir vivre en paix où qu’elles soient et retourner chez elles en toute sécurité. »

« Les acteurs humanitaires ont pour mandat d’assister les personnes dans le besoin quelle que soit leur appartenance ethnique ou religieuse » rappelle le Coordonnateur humanitaire qui condamne également les attaques contre les convois et installations humanitaires, le vol de biens et d’assistance destinés aux plus vulnérables.

« Toute attaque contre le personnel humanitaire et leurs installations constituent une violation du droit international et retarde l’acheminement de l’aide vers les personnes qui en ont besoin pour survivre » Interpelle-t-il.

Lire également : 

ITURI : Plus de 50 morts dans une attaque attribuée aux ADF à Boga et Tchabi (Mis à jour)

 

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Laisser un commentaire

Résoudre : *
17 + 17 =


error: Content is protected !!