ActualitéSécurité

RDC – Beni : L’identité du kamikaze révélée par l’armée, c’était un sujet ougandais

©Kitsa Musayi-AFP
Congo Rassure Share
Les éléments de la mission onusienne en RDC sécurisant le temple Catholique de Bitsili à Beni, après l’explosion d’une première bombe. ©Kitsa Musayi-AFP


RDC – Beni : L’identité du kamikaze révélée par l’armée, c’était un sujet ougandais


Par Christina Mukongoma –CongoRassure

La soirée dominicale du 27 juin a été caractérisée par une psychose totale en ville de Beni, au Nord-Kivu, après que la ville a été secouée par l’explosion de deux bombes artisanales. L’une dans une église catholique de la place, une deuxième dans un endroit très fréquenté de la ville, le rond-point dit « le troc ».

La deuxième explosion est le résultat de la mauvaise manipulation par son porteur, ont estimé les services spécialisés, dans les premières informations livrées à la population. La bombe s’est actionnée avant que le Kamikaze n’ait eu le temps de se mettre en place, ont-ils expliqué.

Et l’avant-midi de ce Lundi 28 juin, on en sait enfin un peu plus sur cet assaillant qui est mort, tué par sa propre bombe. Pour les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, cette attaque à la bombe est une énième œuvre qui porte la signature des combattants terroristes de l’ADF.

L’armée qui annonce que l’élément ADF, porteur de la bombe avait déjà été identifié par les services des renseignements, indique qu’il était un spécialiste en recrutement au sein du mouvement terroriste. «  Il recrutait, puis amenait les nouvelles recrues à Madina avant le déploiement à Mwalika » ont révélé les forces régulières, avant de dévoiler la nationalité ougandaise de l’individu ainsi que son nom. Selon l’armée, le Kamikaze mort s’appelle Ngudi Abdallah.

BENI – État de siège : La ville enregistre une deuxième attaque à la bombe dans la même journée de ce dimanche

Congo Rassure
the authorCongo Rassure
Congo Rassure

Un commentaire

Laisser un commentaire

Résoudre : *
8 × 27 =


error: Content is protected !!